dimanche 22 mai 2016

52 Semaines en photo #21 Série Photo

Bonjour,

J'espère que vous passez un bon dimanche ... même sous la pluie :-(



Alors cette semaine on se retrouve sur un thème assez libre... il suffit juste de mettre plusieurs photos ayant un lien entre elles ...
J'aime beaucoup le street art, d'ailleurs ce sera l'objet du thème de la semaine 27 mais je ne résiste pas à vous montrer ces quelques clichés pris sur les murs de Paris.
Ces peintures ont disparues depuis longtemps car j'ai pris ces photos en 2011.








Hâte de voir vos séries photos.
Et encore merci pour vos photos DIY, vous êtes aussi des créateurs et des créatrices, je n'en doutais pas.

Prochaine photo en ligne dès le week-end prochain :


samedi 14 mai 2016

52 Semaines en photo #20 Do It Yourself

Bonjour,

J'espère que vous passez un bon week-end et que vous profitez de ce pont pour vous reposer... c'est ce que j'ai décidé de faire à la suite d'une grosse semaine bien fatigante.

Cette semaine on se retrouve pour une photo dont le thème est :


Pour ce thème je vous emmène dans... ma salle de bain :-)


En allant chez Ikea, j'avais vu cette astuce rangement dans une chambre, qui consistait à poser 25 patères sur le mur pour y accrocher diverses choses. J'ai reproduit le principe dans ma salle de bain mais je me suis limitée à 16 patères. Pour obtenir un carré parfait, j'ai espacé chaque patères de 15 cms. Coût : 20 euros et un peu d'huile de coude. Temps de réalisation, moins d'une heure. Le résultat est sympa, et je ne cherche plus mes foulards et mes bracelets !

J'ai hâte de voir vos DIY. 

Merci pour vos commentaires sur ma photo Cocooning, je vois que ce thème n'a pas été simple car certains ont zappé... vous pouvez, si vous manquez d'inspiration, pas de soucis, y a que moi qui ne peux pas en fait :-)

Prochaine photo en ligne dès le week-end prochain :



Pour ce thème, il faudra poster plusieurs photos (au moins 4), vos photos devront avoir un lien entre elles, celui que vous voulez.


samedi 7 mai 2016

52 Semaines en photo #19 Cocooning

Bonjour Bonsoir !!!

Et nous voici de nouveau en week-end pour la photo de la semaine.


J'avais plein d'idées pour ce thème parce que finalement, s'il y a bien un lieu où on aime se retrouver c'est quand même chez soi... J'ai beau aimer bouger, voir des gens et partir à leur rencontre, que c'est bon de se retrouver chez soi et, après une longue journée sous la chaleur, s'offrir un petit rafraîchissant fait maison... Allez !! C'est ma tournée !!!


Je vous donne la recette de mon super cocktail : sirop de fraise, Pulco orange, glaçons, citron vert, Perrier.

Je suis venue vous rendre visite cette semaine sur vos blogs pour la photo macro.... vous vous en êtes superbement bien tirés malgré des contraintes techniques pour certains. Vous avez proposé des choses très intéressantes, des angles de vues originaux, des sujets variés, vous arrivez toujours à m'étonner, c'est fantastique, une régal pour les yeux et une mosaïque encore complètement dingue ! Merci infiniment et merci pour l'accueil réservé à ma propre photo... j'ai bénéficié d'un gros coup de bol ce jour-là :-), merci la chance !

Avant de vous quitter, si vous passez près de Franconville (95) demain faites donc un stop pour voir l'expo photo dont c'est le dernier jour, les infos ici :


Prochaine photo en ligne dès le week-end prochain :


samedi 30 avril 2016

52 Semaines en photo #18 Macro

Bonsoir !!!

Les Bottes Rouges s'invitent une nouvelle fois chez vous pour la photo de la semaine.
Cette semaine c'est


Pour tout savoir sur la macro, lisez cet article très complet : clic clic.
Rappel : vous ne devez pas faire une photo en gros plan ou une photo rapprochée, mais vraiment une photo macro. Je cite l'article : On parle de macrophotographie lorsque la taille de l’image formée sur le capteur est au moins aussi grande que celle du sujet photographié. Par exemple, si vous photographiez un insecte dont la taille est égale à 1cm dans la réalité, son image doit être au moins égale à 1 cm sur le capteur pour que l’on puisse dire qu’il s’agit d’une photo macro. Entrainez-vous sur vos plantes, aspergez tout ce que vous voulez de gouttes d'eau, amusez-vous.

Et voici ma proposition :


Je me suis inspirée des fabuleuses photos de Souribelle :-)

Et dans ma recherche, j'ai trouvé le magnifique travail de Yacheslav Mishchenko dont une petite collection de photos macro d'escargots compilée sur le site Olybop, allez jeter un oeil, ça vaut vraiment le détour, on se croirait dans un monde féerique. 

Encore merci et un immense bravo pour vos alignements.... on a découvert encore des pépites... un régal pour les yeux. 

Quelqu'un m'a demandé ce qu'était un flare (semaine 23), je vous renvoie au Projet 2015 et à cet article clic clic.
Enfin, merci à Sylvie qui m'a prévenue que j'avais fait du n'importe quoi sur les 2 derniers billets, comme quoi, vouloir faire vite n'est pas forcément vouloir faire bien :-) Et pour le départ de la news letter, je n'y suis pour rien, promis juré....

Bisous à tous !
Carole
Prochaine photo en ligne dès le week-end prochain :




dimanche 24 avril 2016

Les bottes rouges à moto #11

Everybody Hello !!!!

Comme je vous le disais en préambule, après la soirée Triumph du 14 avril, à Bastille, j'ai demandé un essai de Bonneville T 100 et j'ai été appelée vendredi matin. Rendez-vous fixé le samedi 23/04 à 14h. Dans mon porte bagage, j'ai emporté avec moi Stéphanie, une fille qui a passé la formation avec moi à l'auto-école et qui souhaite aussi acheter une Triumph.

Comme on avait du temps, j'ai pu faire l'essai de 2 modèles : la Bonneville T100 (la rouge et noire en photo) et la Street Twin (modèle noir).

Pour la prise en main de la moto, il était décidé que je parte une dizaine de minutes seule puis je revenais chercher Stéphanie pour un essai en duo.



Mes impressions : la T100 est certes maniable quand le moteur tourne, mais beaucoup moins à allure lente, surtout avec un passager. Pour effectuer des demi tour avec ma passagère, j'étais pas très rassurée et lors de démarrages en côtes, j'en menais pas large. C'est une moto assez lourde (230 kgs tous pleins faits) et la position sur la moto me dérangeait. Jambes très écartées et quand je posais les pieds au sol, l'arrière de mes pieds butait sur les cales pied. Pendant l'essai j'étais hyper concentrée sur la conduite de la moto et j'étais crispée, au point d'en avoir mal aux bras. Et la prise au vent sur l'autoroute était forte, je n'en tirais pas de plaisir. Je me sentais secouée.
Au niveau des commandes manuelles, la poignée de frein  me semblait loin à attraper et la poignée d'accélérateur trop grosse.

De retour à la concession, je confie au vendeur que je prévois de demander également  un essai sur la Street Twin. Il me propose de le réaliser dans la foulée car justement il n'a plus de rendez-vous pour le reste de l'après-midi. Je suis bien évidemment d'accord, puisque je suis là autant y aller.


C'est une version complètement moderne de la Bonneville, avec des équipements de série plutôt bien pensés comme l'anti-patinage, l'ABS, les poignées chauffantes et la prise USB.


Cette fois je pars seule, je prévois le même trajet : sortir de Paris direction A4, une petite balade dans Joinville le Pont puis rejoindre l'autoroute, entrer de nouveau dans Paris et retour la concession, en tout ça a duré 30 minutes, le trajet m'a parut plus rapide qu'avec la Bonneville. 
Dès que je me suis installée sur la moto, les sensations étaient complètement différentes, je me sentais vraiment à ma place. Mes pieds et mes mains se plaçaient naturellement, sans que j'aie à y réfléchir. Je me sentais plus à l'aise, le dos droit, les pieds bien posés sur les commandes en circulation et bien à plat au sol lors des arrêts. 
Les indications au compteur sont variées et claires, avec rappel de la vitesse engagée et le témoin de jauge qui indique le reste de kms que l'on peut parcourir, très pratique. Avec son réservoir de 12 litres (contre 16 pour la T100), la moto est plus légère, le reservoir moins large et elle consomme moins, le moteur est plus coupleux. La poignée d'accélérateur est fine, avec une bonne souplesse

Le passage des vitesses se fait en douceur, et la reprise également. A bas régime la moto ne pétarade pas et ne broute pas non plus.
Au niveau du bruit du moteur, c'est un délice.... Autant la T100 ronronne comme un gros matou, au point qu'on n'y fait plus attention, autant la Twin a un bruit plus présent, au point que je croyais être suivie par une grosse Harley, je la cherchais dans mes rétro mais non, c'était le pot de la Twin. Je jubilais et je donnais des coups d'accélérateur pour faire gronder la moto, ça me prenait aux tripes. 

Sur l'autoroute, la prise au vent était moins forte, je me faufilais entre les files et les voitures sans problème.  
Points négatifs, mes genoux étaient proches du moteur et je sentais la chaleur et la selle s'avère un peu trop dure.
Pour les caractéristiques techniques auxquelles je ne capte pas grand chose, je vous renvoie à cet article complet de Moto Station (clic clic).








Conclusion, je vais partir sur la Street Twin car elle est plus moderne, plus maniable, je ressens vraiment du plaisir à la conduire, elle correspond plus à mon gabarit.

Mais parlons budget. Sans ajouter une seule option (poignée passager, roues à rayons, sacoche, barre de protection moteur), la moto coûte 9750 euros pour une mise en circulation immédiate incluant un U qui n'est pas offert et obligatoire pour l'assurance. Les délais de livraison sont de 5 mois si je la commande en avril.
Je me laisse encore un délai de réflexion, ne serait-ce que pour calculer mon budget au plus près et renflouer ma tirelire (le permis m'a coûté, mine de rien, 3000 euros équipement compris), et il faut ajouter le prix de l'assurance, pour un jeune permis c'est encore un billet de 700 à 900 euros à poser sur la table car je prendrais une assurance tout risque. Je dois encore faire le tour des offres.

Chez Triumph ils sont malins, ils ont prévus pas moins de 150 accessoires pour personnaliser la moto. Je prévois de changer la selle, mettre des roues à rayons et ajouter quelques accessoires pour faire ma crâneuse. Mais ça on verra plus tard, au fur et à mesure.

A terme, elle pourrait avoir cette bouille :



Alors, elle vous plait ????

N'empêche... j'ai trouvé "ma moto", je n'ai plus qu'à réunir de quoi l'acheter car, il faut le rappeler, la moto reste un loisir, un loisir assez cher, et si je veux vraiment en  profiter, il faut faire les choses de manière raisonnée. On achète pas une moto comme une paire de chaussures, même si ce sont des Louboutin hihihi !!!

Et gros coup de bol, en revenant à ma voiture, que j'avais garée sur une place de livraison,  un macaron de demande d'enlèvement avait été collé par la maréchaussée. Je suis arrivée avant la fourrière... ouf !!!! Ca m'apprendra..... promis je ne jouerais plus les rebelles.... enfin... ça dépend pour quoi ;-)

La suite de la suite est à suivre...
Carole