dimanche 27 novembre 2016

Les bottes rouges à moto #14

Bonjour !!!!

On se retrouve pour un billet un peu spécial car aujourd'hui je vais vous parler de l'entretien de sa moto...
Oui parce qu'il y a un dicton à la con qui dit qu'il faut ménager sa monture si on veut qu'elle nous emmène loin, et bien pour le motard, c'est complètement vrai. Imaginez qu'à chaque fois que vous partez sur votre moto, vous devez vous assurer que vous serez en sécurité dessus, car vous ne devez pas vous retrouver en panne au bord de la route et encore moins éjecté si vous subissez une panne mécanique sérieuse (roue qui se bloque, pneu qui éclate, guidonnage...)

A l'auto école on vous apprend quelques points mais c'est très théorique et c'est seulement quand vous possédez votre propre moto que cela devient vraiment sérieux, parce que justement, c'est VOTRE moto, c'est à vous de vous en occuper.

L'entretien de base, c'est de maintenir sa moto propre et en état de rouler, donc de savoir comment faire le plein sans en mettre partout (perso j'ai pas encore trouvé le bon angle du pistolet et la bonne distance entre la moto et la pompe, une vraie gourdasse....) Ensuite il y a l'entretien de la chaîne, il faut la graisser  régulièrement, primordial si on veut que la roue arrière tourne comme un couteau suisse (couteau ? t'es sûre Carole ?) et que les pignons ne s'usent pas trop prématurément. Et ça, ce n'est pas mon moniteur qui me l'a dit..... C'est suite à ma dernière sortie CASIM que j'ai pris conscience qu'il fallait que je m'équipe pour pouvoir le faire moi-même.

Sur le manuel de ma moto, page 93 (hihihi), il est indiqué qu'il faut le faire tous les 300 kms et dès qu'on roule sous la pluie, que la route est bien sale, que la chaîne semble sèche .... Et justement, samedi dernier j'ai fait la révision des 1000 kms et le lendemain, je partais pour ma première balade avec la Casim. Dans la journée j'ai du parcourir pas loin de 300 kms dans des conditions dignes  du Paris-Dakar version boue.... genre Amazonie tu vois !  ... sauf qu'on est restés en Ile de France ihiihihi
Je suis rentrée le soir trempée, et ma moto ressemblait à un tas de boue. J'ai mis 2 jetons dans le cul de l'éléphant pour en venir à bout.
Et hier, je suis allée à Sasie Center acheter une béquille d'atelier pour pouvoir effectuer le graissage de ma chaîne toute-seule-comme-une-grande-yeah!.


Pour bien nettoyer sa chaîne, on a besoin de :
- une béquille d'atelier (69 euros), je conseille de l'acheter dans un magasin, en cas de problème, on sera bien content d'avoir un service après-vente. On en trouve des moins chères sur le net mais il faut être sûr de la stabilité, j'ai joué la sécurité en mettant le prix. Il existe la version avec les diabolo (ajouter 20 euros) mais ma moto n'a pas de filetage pour installer les diabolos sur le truc qui tient les roues, mais niveau stabilité c'est encore mieux.
- un nettoyant dégraissant (12 euros), un nettoyant jantes (9 euros) --> le faire en même temps, tant qu'à faire !
- une brosse à dents pour les maillons de la chaîne
- une brosse classique (5 euros), la mienne est ronde et très pratique car elle va partout, et pour les rayons c'est top !
- un seau d'eau et une éponge pour rincer les jantes
- une bombe de graisse spécial chaîne (10 euros)
- des gants (pour garder la peau douce)
- un chiffon pour la chaîne


Première étape, monter la moto sur la béquille arrière d'atelier.  La moto est sur la béquille latérale, mettre le guidon droit et placer la béquille d'atelier sur le châssis où est fixée la roue arrière. J'ai du m'y reprendre à 4 fois car l'écartement n'était pas le bon et le poids de la moto n'est pas facile à gérer. De plus on est sur le côté, on doit redresser la moto, la maintenir avec son corps humain et appuyer sur la béquille d'une seule main, il faut beaucoup de force. Une vidéo ici (clic clic)


La moto est bien stabilisée sur la béquille.  Si vous avez le moindre doute, recommencez.


J'ai aspergé toute la chaîne de dégraissant/nettoyant, en faisant tourner la roue à la main.
NB : je déconseille de mettre en première et de faire tourner la roue au moteur, vous pouvez y laisser quelques doigts. Je dis ça car j'ai connu quelqu'un qui le faisait et il a fini aux urgences un doigts coincé entre le pignon et la chaîne, ça fait très très très mal, il a perdu connaissance plusieurs fois avant d'arriver à l'hôpital et l'ongle de son pouce n'a jamais repoussé.

Pendant que le produit agît, j'en profite pour nettoyer les jantes, les rayons et retirer les corps étrangers qui se mettent dans les structures des pneus.

Je termine par le brossage de la chaîne avec la brosse à dents puis je l'essuie longuement avec un chiffon avant de pulvériser la graisse. Bien secouer la bombe avant et faire attention aux projections. Sur le manuel de ma moto il est conseillé de laisser la graisse agir au moins 8 heures avant de rouler. Elle retournera au garage une fois que tout est terminé.
Descendre la moto de la béquille très délicatement, la moto doit reposer sur sa béquille latérale qui n'a pas été retirée, au cas où, car on est pas à l'abri d'une chute, à ce stade ce serait dommage.


Lors de la révision des 1000 kms, j'ai demandé à faire installer un port USB sur le guidon.... il se confond tellement bien que j'ai mis deux jours à m'apercevoir de son emplacement. Alors que j'étais arrêtée à un feu rouge.... je me suis surprise à dire "tient, c'est quoi ce truc qui dépasse ????" En plus en plus (oui deux fois) c'est marqué dessus : U.S.B !!! Hihihi !!!!



Je vous fait partager ici mon premier graissage de chaîne... je suis sûre qu'il y a des choses à améliorer et que tout le monde a sa propre méthode. En tout cas les produits que j'ai acheté sont sûrement à revoir, les nettoyants  laissent des traces, et ça a le don de m'agacer car j'achète de la marque et je ne m'y retrouve pas. En ce qui concerne la béquille, j'en suis contente car j'ai réussi à m'en servir toute seule et c'était pas gagné. C'est un bon investissement.
Le partage d'expérience avec mes amis de la CASIM permettra d'améliorer l'entretien de ma moto, mais le premier atelier de méca n'étant qu'en février, je ne pouvais pas attendre.

N'hésitez pas à me donner vos conseils et la marque des produits que vous utilisez, je suis preneuse... et le premier qui me dit qu'il a un système de transmission par courroie ou à cardan aura un gage ;-)

A bientôt,
Carole

52 Semaines en photo #48 Dans le ciel

Happy Sunday !!!!!

Oh la la comme le temps passe vite !!!!! Dans 4 semaines nous fermerons cet album photo et nous en ouvrirons un autre...... enfin on y est pas encore :-)

Alors on se retrouve autour du ciel cette semaine avec :



Ceux qui me connaissent savent que j'aime les éoliennes et m'en rapprocher le plus près possible est un défi permanent que j'essaie de relever malgré l'interdiction et les cris de mes enfants dans la voiture qui ont peur qu'on se fasse choper !!! Et la citation trouvée par Carxofa sur le thème de la semaine dernière cadre bien avec ce contexte vous trouvez pas ? Hihihi ! Cette éolienne a été capturée cet été dans l'Oise.

Je reconnais que le thème de la semaine dernière n'était pas simple, mais vous êtes encore allé dénicher des petites pépites. Bravo à tous, il y en a de très drôles et merci pour l'accueil que vous avez fait à ma proposition.
  Prochain thème en ligne le week-end prochain :



(essayez de ne pas prendre votre chat/chien/oran outang pour voir !!!!! hahaha !!! Défi quand tu nous tiens !!!!!)



dimanche 20 novembre 2016

52 Semaines en photo #47 Mots, lettres, citation

Happy sunday !!
Il pleut, il vente, il fait frisquet mais on est là quand même, pour la photo de la semaine !!! De quoi se réchauffer les coeurs.

Le thème de cette semaine va être super j'en suis sûre  !!!!!


C'est la célèbre phrase prononcée par le Général De Gaulle lors de la libération de Paris le 25 août 1944 à l'Hôtel de Ville de Paris. Elle se trouve sur le piédestal de sa statue près du Grand Palais à Paris que je vous mets ici. J'aime beaucoup cette oeuvre. Vous la voyez de loin et vous avez vraiment l'impression que De Gaulle marche, ses pieds touchent à peine le socle, comme on peut le voir sur la photo. C'est vraiment impressionnant. Je suis restée là un bon moment à prendre plusieurs photos, mais comme j'étais toute petite en bas et lui si grand en haut, il était difficile de trouver le bon angle de vue.



Un grand merci pour vos commentaires sur ma photo de la semaine dernière, ça me touche vraiment beaucoup. Et merci aussi de me donner vos idées, votre implication est sans aucune mesure, sans vous ce projet ne serait pas car vous m'aidez à le faire vivre, ça m'aide beaucoup, c'est très motivant pour continuer. Vous êtes fantastiques. 
Bien sûr tout le monde est bienvenue, si vous nous avez suivi de loin et que vous avez envie de nous rejoindre, n'hésitez plus, on vous attend.


Prochain thème en ligne le week-end prochain :

samedi 12 novembre 2016

52 Semaines en photo #46 Reflet

Bonjour !!!

Et nous voici de nouveau réunis autour de la photo de la photo de la semaine.

Cette fois le thème est

Et voici ma proposition 



Prochain thème en ligne le week-end prochain :


Un tout grand merci pour vos commentaires sur ma photo de la semaine dernière et j'adore la mosaïque feuilles .... une de mes préférées cette année. Toutes ces couleurs....  c'est magnifique. 

Sachez que je vais bientôt proposer la liste des thèmes pour 2017, si vous avez oublié de m'envoyer vos idées, ou si vous en avez d'autres, allez-y, c'est maintenant. 

Je vous souhaite un excellent week-end,
Carole


mardi 8 novembre 2016

Les bottes rouges à moto #13

Hellooooo bonjour !!!!

A la demande générale de Didier, voici venir un nouveau post des bottes rouges à moto..... après plus d'un mois que je roule avec ma monture. Depuis le 30 septembre j'ai roulé presque 1000 kms, j'ai rdv dans 2 semaines pour la révision. Le rodage est fait.

Prise ce matin avant de partir au boulot.
Depuis un mois j'ai fait tous types de trajets : ville/campagne, nationales, autoroutes, périph', interfile, sortie à deux, sous la pluie. Dès que je peux la sortir je suis grimpée dessus. Je vais au travail, à la poste, à la préfecture, aux réunions d'école à moto... 
En ville c'est tellement pratique. Tu te gares juste en face de la banque, de la pharmacie.... par contre prévois le sac à dos si tu as des courses à faire, le petit caddie à roulettes ça le fait pas... ihhihihi



J'ai du racheter un peu d'équipements : plastron, cagoule, pantalon de pluie doublé pour les petits trajets (j'ai déjà une combinaison pour les grands), sacoche moto, bottes de moto (en photo), jean en kevlar avec coques de protection sur les genoux, le truc tu le portes tu peux pas te faire violer !!!!!  J'ai besoin de gants hiver plus chaud, je vais opter pour des gants chauffants mais il faut que mes économies remontent un peu et je dois faire installer une prise USB sur le guidon de la moto et acheter un porte téléphone aussi, ça m'évitera de me perdre continuellement car je ne vois pas l'écran qui est dans la poche.


So vintage no ??? Pensez à l'assouplissant cuir, indispensable.....

Mes impressions : sur la route, je kiffe chaque km parcouru. En ville je ne passe pas inaperçue, aux feux rouges les gens nous regardent, ma moto et moi, certains me sourient, d'autres lèvent le pouce en l'air !!!  C'est la classe à Dallas. Je suis même  allée voir mon moniteur, il l'a essayée, il était ravi.

Pour me rendre au travail, j'ai essayé de passer par la ville mais c'est long et assez dangereux , trop d'usagers qui arrivent dans tous les sens, je préfère l'inter-file sur le périph', au moins tout le monde va dans le même sens  et les automobilistes ont l'habitude de laisser un couloir aux 2 roues. Cela n'empêche pas  d'être très vigilant surtout quand il y a des trous entre les voitures, il faut avoir les yeux partout, tout le temps.

Dès que j'ai un week-end sans les enfants, je suis quasiment non stop sur la moto comme c'était le cas dimanche et sans transition je vais vous parler de mon premier stage CPM avec la CASIM (et les Casimirs) à Villabé.

Dimanche matin je suis partie à 8h00 direction Villabé, je peux vous garantir que ça piquait sérieusement, il faisait autour de 3 degrès sur la route. Quand la dame du GPS m'a dit "il reste 8 kms" alors que je ne sentais plus le bout de mes doigts, je lui ai répondu "non ! mais tu plaisantes !!!! " ouais, je suis comme ça moi !!! Je parle à la dame du GPS....
Après un p'tit déj rapide avec mes cakes fait maison, mon groupe de débutants et moi sommes partis avec Julien sur le parking de Carrefour apprendre à se garer vite fait et proprement et d'autres trucs rigolos.


Nous avons ensuite travaillé un exercice que j'appelle "roule comme Chips!" 
 
Ce Poncherello : toujours la banane !!!!!
 
qui consiste, comme nos policiers préférés, à rouler à 2 parallèlement, à faible vitesse, et à essayer de toucher le bras de son voisin, et de garder la position en ligne droite mais aussi durant le demi-tour.... on s'est contenté de la ligne droite :-)

Aurélie sur sa Hornet et moi. Face.
De dos !!!

Ca roule ma poule !?!?!?!

Ensuite nous sommes partis rouler en groupe, on a tourné dans des rond-points à en attraper le tournis, on a fait des insertions sur l'autoroute, on a roulé en quinconce en plus ou moins bon ordre, et cela a permis à notre moniteur de voir notre niveau de conduite.... en ce qui me concerne c'était "beaucoup de progrès à faire" hihihihih.

Vers midi on s'est tous retrouvés et on a formé d'autres groupes pour la pause déjeuner bien méritée, et l'après-midi mon groupe a travaillé les ateliers de maniabilité. Il y avait 3 exercices qui consistaient à tourner dans des cercles matérialisés par des plots, les cercles se réduisant de plus en plus, passant de 8 m à 6 m de diamètre. Le but étant de travailler le point de patinage ET à poser le regard. Je suis très loin d'y arriver nickel mais je suis là pour apprendre et cerise sur le gâteau, je n'ai pas fait tomber ma moto. C'est déjà une victoire pour moi car il y a souvent un peu de casse sur ce genre d'ateliers :-(


Dominique a voulu essayer ma moto "en statique".

Je suis très attentive aux instructions de Baptiste.

Exemple de ce qu'il faut faire :-)
Une journée de stage comme celle-ci est très intense, la concentration est maximale. Je suis rentrée chez moi, j'ai goûté, fait un petit pipi et suis restée sous le plaid dans le canapé pendant 2 heures à me réchauffer et à me relaxer complètement (aaaaaah si j'avais eu une baignoire !!!!)...
Et on y retourne dans 2 semaines pour une balade en Vallée de Chevreuse .... j'ai déjà hâte d'y être... de continuer à apprendre et à progresser.

Merci à tous de me suivre dans mes aventures.... je me rend compte que ça fait un an que j'ai commencé la moto et pas une seconde je ne l'ai regretté.

Carole,
Kiss kiss vroum vroum !!!
Merci ++++ à Dominique, toutes les photos sont de lui.