mardi 8 novembre 2016

Les bottes rouges à moto #13

Hellooooo bonjour !!!!

A la demande générale de Didier, voici venir un nouveau post des bottes rouges à moto..... après plus d'un mois que je roule avec ma monture. Depuis le 30 septembre j'ai roulé presque 1000 kms, j'ai rdv dans 2 semaines pour la révision. Le rodage est fait.

Prise ce matin avant de partir au boulot.
Depuis un mois j'ai fait tous types de trajets : ville/campagne, nationales, autoroutes, périph', interfile, sortie à deux, sous la pluie. Dès que je peux la sortir je suis grimpée dessus. Je vais au travail, à la poste, à la préfecture, aux réunions d'école à moto... 
En ville c'est tellement pratique. Tu te gares juste en face de la banque, de la pharmacie.... par contre prévois le sac à dos si tu as des courses à faire, le petit caddie à roulettes ça le fait pas... ihhihihi



J'ai du racheter un peu d'équipements : plastron, cagoule, pantalon de pluie doublé pour les petits trajets (j'ai déjà une combinaison pour les grands), sacoche moto, bottes de moto (en photo), jean en kevlar avec coques de protection sur les genoux, le truc tu le portes tu peux pas te faire violer !!!!!  J'ai besoin de gants hiver plus chaud, je vais opter pour des gants chauffants mais il faut que mes économies remontent un peu et je dois faire installer une prise USB sur le guidon de la moto et acheter un porte téléphone aussi, ça m'évitera de me perdre continuellement car je ne vois pas l'écran qui est dans la poche.


So vintage no ??? Pensez à l'assouplissant cuir, indispensable.....

Mes impressions : sur la route, je kiffe chaque km parcouru. En ville je ne passe pas inaperçue, aux feux rouges les gens nous regardent, ma moto et moi, certains me sourient, d'autres lèvent le pouce en l'air !!!  C'est la classe à Dallas. Je suis même  allée voir mon moniteur, il l'a essayée, il était ravi.

Pour me rendre au travail, j'ai essayé de passer par la ville mais c'est long et assez dangereux , trop d'usagers qui arrivent dans tous les sens, je préfère l'inter-file sur le périph', au moins tout le monde va dans le même sens  et les automobilistes ont l'habitude de laisser un couloir aux 2 roues. Cela n'empêche pas  d'être très vigilant surtout quand il y a des trous entre les voitures, il faut avoir les yeux partout, tout le temps.

Dès que j'ai un week-end sans les enfants, je suis quasiment non stop sur la moto comme c'était le cas dimanche et sans transition je vais vous parler de mon premier stage CPM avec la CASIM (et les Casimirs) à Villabé.

Dimanche matin je suis partie à 8h00 direction Villabé, je peux vous garantir que ça piquait sérieusement, il faisait autour de 3 degrès sur la route. Quand la dame du GPS m'a dit "il reste 8 kms" alors que je ne sentais plus le bout de mes doigts, je lui ai répondu "non ! mais tu plaisantes !!!! " ouais, je suis comme ça moi !!! Je parle à la dame du GPS....
Après un p'tit déj rapide avec mes cakes fait maison, mon groupe de débutants et moi sommes partis avec Julien sur le parking de Carrefour apprendre à se garer vite fait et proprement et d'autres trucs rigolos.


Nous avons ensuite travaillé un exercice que j'appelle "roule comme Chips!" 
 
Ce Poncherello : toujours la banane !!!!!
 
qui consiste, comme nos policiers préférés, à rouler à 2 parallèlement, à faible vitesse, et à essayer de toucher le bras de son voisin, et de garder la position en ligne droite mais aussi durant le demi-tour.... on s'est contenté de la ligne droite :-)

Aurélie sur sa Hornet et moi. Face.
De dos !!!

Ca roule ma poule !?!?!?!

Ensuite nous sommes partis rouler en groupe, on a tourné dans des rond-points à en attraper le tournis, on a fait des insertions sur l'autoroute, on a roulé en quinconce en plus ou moins bon ordre, et cela a permis à notre moniteur de voir notre niveau de conduite.... en ce qui me concerne c'était "beaucoup de progrès à faire" hihihihih.

Vers midi on s'est tous retrouvés et on a formé d'autres groupes pour la pause déjeuner bien méritée, et l'après-midi mon groupe a travaillé les ateliers de maniabilité. Il y avait 3 exercices qui consistaient à tourner dans des cercles matérialisés par des plots, les cercles se réduisant de plus en plus, passant de 8 m à 6 m de diamètre. Le but étant de travailler le point de patinage ET à poser le regard. Je suis très loin d'y arriver nickel mais je suis là pour apprendre et cerise sur le gâteau, je n'ai pas fait tomber ma moto. C'est déjà une victoire pour moi car il y a souvent un peu de casse sur ce genre d'ateliers :-(


Dominique a voulu essayer ma moto "en statique".

Je suis très attentive aux instructions de Baptiste.

Exemple de ce qu'il faut faire :-)
Une journée de stage comme celle-ci est très intense, la concentration est maximale. Je suis rentrée chez moi, j'ai goûté, fait un petit pipi et suis restée sous le plaid dans le canapé pendant 2 heures à me réchauffer et à me relaxer complètement (aaaaaah si j'avais eu une baignoire !!!!)...
Et on y retourne dans 2 semaines pour une balade en Vallée de Chevreuse .... j'ai déjà hâte d'y être... de continuer à apprendre et à progresser.

Merci à tous de me suivre dans mes aventures.... je me rend compte que ça fait un an que j'ai commencé la moto et pas une seconde je ne l'ai regretté.

Carole,
Kiss kiss vroum vroum !!!
Merci ++++ à Dominique, toutes les photos sont de lui.



12 commentaires:

  1. bravo j'habite vers la vallée de Chevreuse et je vais dans deux semaines yeuter les motos qui passent
    cordialement Anik

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes !!!! je te ferai le salut des motard(e)s ihihiihihih
      bisous

      Supprimer
  2. merci pour ce partage . Et oui les courses c'est plus compliquées je sais de quoi je parle tu t'en doutes . je te donnerais la marque des gants d'hiver de Didier il n'a pas froid avec l'hiver, car avoir un fil qui traîne bof bof enfin tu vois .
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ah oui avec plaisir, mais note que je pencherai pour un modèle femme, les gerbing ont l'air bien.

      Supprimer
  3. Très sympa ce "photos-reportage" et merci de partager avec nous tes progrès dans cette nouvelle "vie de motarde" ;) ! Profites-en bien et à bientôt pour de nouvelles aventures. Bisous

    RépondreSupprimer
  4. Bravo pour tout !! moi j'aurais du mal avec ma moto qui pèse 320kg !! Chez Harley, avant chaque balade, nous avons un brief, c'est le côté "pro" des américains !! Chacun à sa place dans le convoi et doit s'y tenir !! Là c'est vrai qu'en ce moment ça frise, surtout que plus on roule vite plus on ressent le froid !! Vivement le printemps !! Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, au printemps ce sera chouette aussi..... des balades commencent à se programmer aussi....

      Supprimer
  5. Un partage bien sympa....cela m'a fait sourire car jamais eu ces soucis de températures quand j'enfourchais ma moto..car c'est sur les pistes du Sénégal...que j'ai débutée et le soleil était au RV....j'étais jeune!!!
    Bonne route et prudence....

    RépondreSupprimer
  6. Ah bah là pour le coup ce sont de vraies nouvelles avec les détails et tout. Content de voir que tu y prends du plaisir ça prouve que ça partait d'une véritable envie et que maintenant tu récupère le fruit de tout le travail accompli. Et ta moto est très belle, bon en même temps je n'en fait pas mais je trouve les Triumph belles !
    Du coup amuse toi bien et continue à nous donner des nouvelles de tes aventures.

    RépondreSupprimer
  7. C'est vraiment sympa de suivre des aventures à 2 roues. On te sent passionnée, et lire ce récit truffé d'anecdotes et de petits commentaires amusés est un vrai plaisir :-)

    RépondreSupprimer